Étiquetage européen

Depuis le 1er novembre 2012, la loi impose aux manufacturiers de munir tous les pneumatiques commercialisés en Union européenne et fabriqués après le mois de juin 2012 d’une étiquette à afficher dans les points de vente.

Déjà imposé à de nombreux domaines, comme l’électroménager, cet étiquetage est uniquement applicable aux pneus de voitures, de véhicules utilitaires légers et de camions.
L’étiquette pneu standardisée informe sur le niveau d’adhérence sur sol mouillé, le niveau d’efficacité énergétique en termes de consommation de carburant et le niveau sonore du pneumatique à l’extérieur du véhicule.

 

Adhérence sur sol mouillé

Adhérence sur sol mouillé Explications

Classée de A pour les pneumatiques les plus performants à G pour les moins adhérents, cette note indique la qualité de l’adhérence du pneu sur sol mouillé et en ligne droite. Elle vous permet de vous munir des pneus les plus adaptés à la saison ou à la région dans laquelle vous vivez.

Niveau d'efficacité énergétique

Niveau d'efficacité énergétique Explications

Il dépend directement de la capacité du pneumatique à se déformer sous l’effet de la chaleur : plus elle est importante, plus la résistance au roulement est élevée, engendrant une augmentation de la consommation de carburant et donc des émissions de CO2. Le niveau d’efficacité énergétique est donc représenté par la résistance au roulement, et va de A pour les pneus les plus efficaces, à G pour les plus gourmands en énergie.

Niveau sonore extérieur

Niveau sonore extérieur Explications

Lutter contre la pollution sonore fait désormais partie des enjeux de la production pneumatique. En effet, sur l’étiquette standardisée, le niveau sonore est représenté par :

  • Une à trois ondes sonores (1 onde pour un niveau sonore inférieur de 3 dB au seuil européen le plus strict, 2 pour un niveau déjà conforme au futur seuil européen, 3 pour un niveau sonore conforme aux normes actuelles) ;
  • Une mesure précise indiquée en décibels (dB).

 

Quelles sont les limites de ce système d’étiquetage ?

Critères pris en compte par l’étiquetage européen
ROUTE MOUILLÉE
Tenue de route
Virage
Freinage
Aquaplaning en courbe
Aquaplaning en ligne droite
ROUTE SÈCHE
Tenue de route
Virage
Freinage
Stabilité à haute vitesse
Évitement d’urgence
Traction
Environnement
Longévité
Efficacité énergétique
Niveau sonore interne
Niveau sonore externe
Hiver
Tenue de route sur neige et sur glace
Freinage sur neige et sur glace

Les organismes de tests indépendants et la presse spécialisée estiment que les trois critères pris en compte par le labelling européen ne sont pas suffisants pour connaître le niveau réel de qualité d’un pneumatique. La plupart de leurs essais en compte d'ailleurs jusqu’à quinze, parmi lesquels la stabilité à vitesse élevée, le freinage sur sol sec, la tenue de route ou l’aquaplaning, ce qui permet d’avoir une idée beaucoup plus précise des performances du pneu.

De plus, selon les standards de l’étiquetage européen, les pneus hiver doivent subir les mêmes tests que les pneus été ; or, les performances hiver ne répondent pas aux mêmes exigences que les performances été. C’est pour cette raison que les pneus hiver sont également concernés par le contrôle renforcé et testés en conditions hivernales réelles afin d’évaluer distinctement les distances de freinage sur sols mouillé, verglacé et enneigé.

Pour être sûrs de la qualité de leurs produits, certains manufacturiers ont également décidé d’effectuer des tests encore plus poussés, allant parfois jusqu’à sélectionner cinquante points de contrôle.

 

Le plus BestDrive

  • Ne jouez pas avec votre sécurité !
  • N'oubliez pas que l’aquaplaning et la tenue de route en virage sont des critères primordiaux pour votre sécurité : ils ne doivent donc pas être négligés lors de l’achat de vos pneumatiques, même s’ils n’apparaissent pas sur l’étiquette.

  • Faites le bon choix !
  • Une personne qui effectue uniquement des trajets en ville n’a pas du tout les mêmes besoins qu’une personne conduisant majoritairement sur des routes sinueuses de campagne. Par conséquent, un pneu bien noté pourra être le « pneu idéal » pour l’une tout en étant totalement inadapté pour l’autre.
    De plus, il arrive que des pneus de même marque et de même profil se voient attribuer des notes différentes selon leurs dimensions ; il est donc facile de s’y perdre.
    Enfin, rappelons que plus un pneu est orienté sport, plus son niveau d’efficacité énergétique est bas ; or il ne s’agit pas pour autant d’un « mauvais pneu ».
    Pour résumer, le « bon pneu », c’est avant tout le pneu qui répond à vos exigences de conduite.